De nos jours, il existe bon nombre de petits casques de réalité virtuelle comme le très célèbre (mais pas très confortable) Google Cardboard. Aujourd’hui, nous vous proposons l’essai du Mi VR Play.

 

Avant toutes choses, nous avons effectué le test avec un smartphone de la même marque, à savoir le Xiaomi Mi 5S Plus.

Design, Ergonomie et Prise en main

Pour commencer, le déballage du produit est, comme toujours avec la marque, de grande classe. L’emballage cartonné de couleur noire, très sobre avec uniquement 3 signes chinois. On pourra peut-être regretté le non affichage de diverses informations relatives au casque. Néanmoins, ces informations se retrouvent à l’intérieur de la boite directement dans la notice.

Une fois la boite ouverte, nous retrouvons le casque, et à l’intérieur de celui-ci, les sangles pour le maintenir sur notre tête (sangles de très bonne qualité au passage). Je ne sais pas si le problème se retrouve sur tous les modèles, mais sur celui que nous avons eu à la rédaction, la fermeture éclaire se bloque à certain endroit.

Une fois le smartphone ajouté dans le casque, nous remarquons directement les deux ouvertures qui nous permette d’ajuster le smartphone à l’intérieur mais surtout d’évacuer la chaleur. Au dessus, nous avons un bouton dédié à la navigation. Pour finir, nous avons les lentilles habituelles au bon fonctionnement de la réalité virtuelle.

Maintenant, parlons un peu du casque sur la tête ! Celui-ci est très confortable et ne pèse pas sur le nez une fois les ajustements des sangles effectués. La matière en l’occurrence du Lycra ni est pas pour rien puisqu’il ne pèse que 209 grammes avec comme dimensions : 10,7 cm de hauteur, 20,1 cm de largeur et 9,1 cm d’épaisseur.

Partie software

Il est bien dommage que celui-ci ne soit pas compatible avec l’application de Google « Cardboard ». Néamoins, Xiaomi propose son application dédiée à la réalité virtuelle que l’on peut télécharger via le QR Code sur la notice. Malheureusement cette application est uniquement en chinois et est associé avec Youku (le YouTube chinois), iQiyi (streaming vidéo), Dooribun (spécialisé dans la production de contenu VR) et enfin, Condé Nast Traveler (groupe américain spécialisé dans le luxe et le tourisme).

De ce fait, le téléchargement et/ou le visionnage en streaming depuis l’Europe est très compliqué (vidéo avec une forte lattance, bug de téléchargement, etc). En bref,  nous l’avons testé 15 minutes vu quelques vidéos très étranges et pas vraiment novatrices, nous sommes donc reparti sur notre bon vieux Youtube 360 pour des vidéos plus dédiées à la VR.

Conclusion

Ce casque signé Xiaomi est sans aucun doute un très bon produit ! du design en passant par le fonctionnement jusqu’au prix (trouvé pour 13$ sur Gearbest). Le seul bémol est l’application fournie avec qui n’est pas traduite et compliquée d’utilisation mais étant donné le problème « logiciel », il suffit d’utiliser d’autres applications plus réputée sur le Play Store.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com